On veut flâner dans le Parc Naturel Régional du Pilat

Et si on venait explorer le Parc Naturel Régional du Pilat en long, en large et en travers ? Ici, les amateurs de luge, raquettes, ski de fond, chien de traîneau de ne seront pas déçus, c’est certain !  Et même si la neige n’est pas au rendez-vous, de nombreuses autres activités s’offrent à nous : Déval’kart, trottinette tout terrain, VTT, via ferrata, randonnées, etc…

Si, dans le Pilat, comme on aime l’appeler par chez nous, il y a bien un incontournable à voir absolument pour en prendre plein la vue, c’est bien lui : Le crêt de l’Oeillon (le crêt de la Perdrix vaut lui aussi le coup d’œil 🧐). 

Notre conseil : Y aller quand le temps est brumeux à Saint-Etienne, car une fois au sommet (s’il fait beau) vous aurez une superbe vue sur une mer de nuages dont vous nous en donnerez des nouvelles ! 

Quand on vient du côté de Saint-Étienne, on vient dans une destination hors des sentiers battus où il y en a pour tous les goûts. Eh oui, car si les activités sportives ne sont pas à notre goût on peu également découvrir les richesses architecturales et culturel du parc. On vous donne quelques uns de nos favoris : La Chartreuse de Sainte-Croix en Jarez, un ancien monastère devenu village; la Maison des Tresses et Lacets à la Terrasse sur Dorlay, ici, on découvre l’art du tissage.

Le Pilat, en est la preuve. On profite de grands espaces à deux pas de la ville par chez nous.

Le_Pilat___activites_d_hiver-Saint-Etienne_Tourisme___Congres___Evelyne_Deveaux-65163-1600px
Chartreuse_de_Sainte-Croix-en-Jarez___jardins_suspendus-Saint-Etienne_Tourisme___Congres___Buchowski___Vagabonde-65754-1600px

On veut flâner dans la réserve naturelle des Gorges de la Loire

De ce côté, on est plus sports nautiques et randonnées.  Au milieu de ces 4000 hectares de nature, on en profite pour admirer les paysages. En hauteur, depuis le plateau de la danse, ou sur l’eau depuis le bateau croisière, on se laisse surprendre par cet écrin de verdure.
En hiver, quand l’eau est plus basse, du côté de la base nautique, on en profite pour découvrir des chemins inaccessibles habituellement. Eh oui, dans cette vallée qui a été immergée il y a de nombreuses années se dévoilent des ponts que l’on peut emprunter ou même d’anciennes maisons que l’on peut explorer.

On continue ce moment de flânerie pour grimper dans le village de Saint-Victor -sur-Loire et arpenter les ruelles médiévales. On en profite également pour faire un tour du côté du château, et on part à la découverte des villages aux alentours comme Saint-Paul-en-Cornillon ou Chambles.

: