Et si on passait un long week-end de flânerie à Saint-Etienne et ses alentours ? Voici quelques idées et un programme jour par jour pour en profiter sans modération.

Première journée d'exploration

Arrivée en train à la gare de Chateaucreux. C’est partie pour prendre l’air côté Pilat, pour cela on loue une voiture Citiz ou autre, il y a de quoi faire à proximité de la gare.

On commence par découvrir un bout de la gastronomie du territoire et plus particulièrement le vin de la vallée du Gier. Le Domaine les Déplaude de Tartaras c’est 7 hectares de vignes. Ça en fait du vin… Ici on retrouve une quinzaine de cuvées différentes proposées par Anne et Pierre-André, paysans-vignerons. On n’hésite surtout pas à aller les rejoindre dans les vignes pour découvrir leur travail et déguster leurs vins biologiques et biodynamique. Rien que ça !

En quête de nature authentique et de cuisine artisanale traditionnelle direction l’Auberge de grange rouet pour le déjeuner, ici on n’est jamais déçu. La cuisine de tradition est pleine de saveur et le cadre unique à 800m d’altitude est en plein cœur du Pilat.

Après le déjeuner quoi de mieux qu’un lieu apaisant et chargé d’histoire. A Sainte-Croix-en-Jarez se trouve un site patrimonial d’exception, La Chartreuse. Et c’est aussi l’unique exemple en France d’un ancien monastère de l’ordre des chartreux devenu village, pas mal non ? Alors on en profite et on prend son temps pour découvrir « le Chemin des Roches  à Cieux » à l’occasion de la Biennale internationale du design, conçu par Isabelle Daëron.

C’est à l’Eclosion qu’il faut se rendre pour un dîner ainsi qu’une nuit dans cet établissement élégant qui a su associer une décoration contemporaine et l’architecture classique d’un château. Quant au restaurant, il est largement influencé par des produits issus de l’agriculture Biologique. Pierre Carducci, jeune chef de 23 ans, s’est largement inspiré de son père maraîcher biologique pour sa cuisine.

La Chartreuse de Saint-Croix-en-Jarez

Deuxième journée d'exploration

Aujourd’hui on prend de la hauteur et on part découvrir le crêt de l’oeillon. Perché à 1364m on en prend plein les mirettes avec une vue imprenable sur toute la vallée du Rhône de Lyon à Valence. Quand on a de la chance, on peut même voir les Alpes. On emprunte les sentiers de randonnées et on se laisse guider. Ici on découvre aussi des activités insolites : chiens de traineaux, stage de survie, pilatgyros, via ferrata… Bref, il y en a pour tous les goûts.

Authentique et familiale, voilà ce qui pourrait décrire l’auberge de la Barbanche pour un bon déjeuner convivial. On passe un moment de partage dans un cadre naturel et le tout en découvrant des spécialités de la région. En avant !

On file se prendre pour un matelot au cœur des Gorges de la Loire à Saint-Victor-sur-Loire. On profite d’un cadre idyllique pour louer un bateau électrique ou partir à l’aventure en wakeboard pour découvrir les rivages et le château de Grangent. Si on est un peu plus relax il n’y a pas de soucis non plus, on peut également tester les croisières sur le bateau électrique Le Grangent et ça il fallait y penser !
On Dine à Saint-Etienne, au bar à vin et restaurant On planche sur l’apéro, on déniche pour vous les meilleurs produits apéritifs : 100% français, artisanaux et principalement bio, rien que ça ! Et si on est conquis par sa découverte, un stop à l’épicerie s’impose.

Côté hébergement : on opte pour l’Hôtel Continental, un ancien relais de poste de 1852 qui va nous surprendre par son originalité et son design. On plonge dans les draps d’une des 14 ambiances qui invitent au voyage…

Point de vue Gorges de la Loire

Troisième journée d'exploration

Le 3ème jour on flâne et on (re)découvrez la ville verte grâce au Tour en Ville. On vous offre tout ce dont vous avez besoin pour ouvrir votre esprit et vous perdre à Saint-Etienne. Et si on veut découvrir des coins secrets c’est sur le site de Stéphanois Hors Cadre.fr qu’il faut se rendre.

Côté culture direction la Cité du design. Centre de la créativité stéphanoise, elle vous surprendra par ses expositions nouvelles, brillantes, bizarres, bifurcantes… En plus c’est le moment de découvrir la Biennale Internationale du design, alors quoi de mieux avant le retour du week-end ?

Direction La Fabuleuse cantine pour continuer la journée avec un déjeuner des plus appétissants. On vient découvrir une cuisine inventive avec une philosophie éthique et inédite. Ici on achète les invendus alimentaires bio et d’agriculture raisonnée pour les transformer en cuisine créative.

citedudesign-Saint-Etienne_Tourisme___Congres___Valentin_Tissot_-_Frenchexploreur-85136-1600px