Entre expositions, ateliers ou festivals Saint-Etienne se bouge côté culture ! Par ici, tous les talents peuvent s’exprimer. Eh oui, on est comme ça, on aime laisser libre cours aux imaginations. Et si vous découvriez tout ce que Saint-Étienne a à vous proposer ? Suivez le guide, on vous donne quelques-uns de nos coups de coeur.

Première journée sur le thème design

On commence par la Biennale International du design pour se mettre dans le bain de la créativité de la ville. Sept expositions et près de 150 événements sont proposés jusqu’au 31 juillet ! Alors on y va et on débat sur la méthode inventive et le phénomène culturel.

On peut aussi s’arrêter au Musée d’art et d’industrie, pour y découvrir comment a été inventé la première bicyclette de France à Saint-Étienne (Eh oui, elle vient d’ici !), mais aussi en apprendre un peu plus sur l’histoire de la ville et comprendre ainsi les origines du design stéphanois. Et durant la Biennale internationale du design on pourra assister à une exposition sous la direction de Sophie Auger Grappin. On bifurque vers une résonance intellectuelle autour du territoire industriel avec “En marge des fabriques”.

Pour le dîner on s’affirme et on se rend au restaurant Madame. La maîtresse des lieux, Cheffe Marinette, est une femme entière qui affirme ses partis pris et nous régale dès lors qu’on lui fait confiance. Généreuse dans sa cuisine et juste dans ses assaisonnements elle nous emporte dans son univers…

Le City Loft Hôtel est situé dans le cœur historique de la ville, prêt à vous héberger. On y découvre des appartements tout équipés, spacieux et confortables, du studio aux deux pièces. La spécificité stéphanoise de cet hôtel c’est la ruche d’abeilles située sur son toit et qui produit du miel chaque jour !

Musée d'art et d'industrie-Saint-Etienne
Le Fil Saint-Etienne

Deuxième journée riche en découvertes

Pour cette deuxième journée on fonce au Musée d’art moderne et contemporain. Et oui, c’est à Saint-Etienne qu’on retrouve la plus grande collection d’art contemporain en France, après le Centre Pompidou. Environ 20 000 œuvres ce n’est pas rien !

Pour le déjeuner on ne cherche pas plus loin et on s’arrête au restaurant du musée, le Carré des nuances. Couleurs, créativité et produits frais vous y attentent.

On peut aussi se rendre au Bistrot de la galerie d’art Ceysson et Bénétière avant de faire un tour aux expositions. Ce bistrot est simple et chaleureux. Pour les amateurs de cuisine maison et de vins atypiques c’est l’endroit où l’on doit se trouver ! C’est aussi l’une des plus grandes galeries de France à Saint-Etienne, alors on en profite !

Après l’exposition, les boutiques de créateurs nous attentent pour encore plus de flânerie : Boutique Bodo, La femme à barbe, Les Cafines… on retrouve des créations authentiques et parfois décalées !

Au Baratin c’est parti pour un dîner local, bio et artisanal. Rien que ça ! On est accueilli par Zazou et son équipe dans une ambiance chaleureuse, 100% représentative de l’accueil stéphanois, alors on pousse la porte et on en profite !

Puis on prolonge la soirée en profitant d’un concert ou d’une pièce de théâtre. Plusieurs choix s’offrent à nous : l’Opéra, la comète, le Verso, le Chok Théâtre, le Pax, la Comédie, le Fil, bref il y en a pour tous les goûts, on n’a plus qu’à choisir.

Troisième journée en musique

Cette dernière journée est sous le signe des festivals : Festival des 7 collines, Paroles et Musique, Rhino Jazz, Positive Éducation… On embarque dans l’univers musical qui nous fait plaisir. Car oui, peu importe le  moment de l’année, il y  aura toujours un festival pour combler notre envie du moment du côté de Sainté ! On peut aussi en profiter pour pousser la porte de l’une des nombreuses galeries d’art du centre-ville.

On file au Restaurant la Java bleue pour le déjeuner. Avec ce bistrot à viande on en voit de toutes les couleurs. Mêlant décoration très vintage et design, on plonge évidemment dans les années folles !

Concert Rhino Jazz Salle Aristide Briand Saint-Etienne

Bonnes adresses info pratiques en tout genre !