Description

Le village de Rochetaillée, construit sur une crête, abrite les vestiges d'un château du XIème siècle. La forteresse restaurée, inaccessible du côté nord, domine le village. Le château était composé de quatre tours dont trois subsistent aujourd'hui. Le château de Rochetaillée dont la première mention date de 1173, culmine à 750m d'altitude, sur la ligne de partage des eaux. Inscrit par arrêté à l'Inventaire supplémentaire des monuments historiques le 5 avril 1930.
Appartenant au XIIe siècle à l'abbaye de Valbenoîte, il dépend ensuite de la famille de Jarez aux XIIIe et XIVe siècles. Plusieurs documents témoignent de son économie prospère à cette époque.
Cette structure fortifiée du XIIe siècle témoigne de la construction des donjons dès le début du XIe siècle pour contrôler les passages des routes et des cols dans les zones frontalières du comté de Forez. Elle atteste également de la militarisation du donjon, avec l'abandon de la fonction de logis au profit de la seule fonction défensive et l'évolution des procédés de construction souvent intimement liés aux évolutions de l'artillerie.
Aux XVe siècle, divers aménagements attestent de la présence saisonnière du seigneur.
En 1998, de gros travaux de consolidation et d'aménagement sont réalisés qui permettent la visite du site.

Le donjon est accessible au public sous réserve de météo clémente.

  • Période d'ouverture
  • Tarifs
  • Services & Equipements
  • Localisation